C-H Asuma78 (16)

~~ Chapitre 16 ~~

Fuyuuji se releva difficilement alors que Chomei restait au sol en rigolant. Fumi jeta un regard à Genichi qui était bien mal en point.

- Mina et moi on prend le mec caoutchouc, et vous, Akio et Genichi, vous vous occupez de l’autre.

Genichi se remit debout, il chuchota quelque chose à l’oreille d’Akio et ils se jetèrent sur Chomei. Akio s’arrêta à mi-chemin alors que Genichi fit des mudras.

- Chô Oodama Chidori, les milles oiseaux géants ! hurla Genichi.

Un énorme milles oiseaux s’abattit sur Chomei, il fut projeter une vingtaine de mètres plus loin. Du côté de Fuyuuji, il se battait contre des insectes et une spécialiste en Jûken. Ses techniques Gôton lui permettait d’éviter toute attaque en rendant son corps flasque au meilleur moment. Il fit des mudras et un énorme bout de caoutchouc sortit de son corps, il y avait une multitudes d’explosifs à l’intérieur, les deux femmes n’eurent pas le temps d’esquiver que l’explosion les prirent violemment. Il regarda les deux jeunes femmes en rigolant.

- Ma spécialité, mon caoutchouc devient caoutchouteux au moment que je veux et de plus, mon caoutchouc est rempli d’explosifs. Je peux faire disparaître de nombreuses parties de mon corps mais elles reviennent. expliqua Fuyuuji.

Apparemment, un énorme combat se profilait et il allait durer un bout de temps. Du côté de Genichi c’était la joie, il avait vaincu Chomei avec l’aide d’Akio qui se mit à l’applaudir.

- Bravo, allons aid …

Akio se fit transpercer son ventre par un bout de bois très pointu. Chomei revint, il avait survécu ! Ses vêtements étaient détruits, il avait une queue qui dépassait à l’arrière de son postérieur. Akio s’écroula, aucun point vital n’était touché ! Genichi fit des mudras avec Bentô, sa grenouille.

- Goémon !

Un énorme souffle combiné de Raïton et Suïton fut projeter sur Chomei qui évita. Genichi regarda le lion qu’il avait invoqué et le lion se jeta sur Chomei, il tenta de croquer la queue de Chomei qui évita et mit un coup de queue au lion. Il fit voler le lion grâce à sa technique et le balança sur Genichi, il arrêta le lion grâce à la seule force de sa main, l’électricité jaillissait de son corps, il fit des mudras avec sa grenouille.

- Raïton, la foudre paralysante ! hurla Genichi.

- Senpô Raïton, les ailes du dragon ! cria Bentô.

La foudre autour de Genichi changea d’un coup, elle était beaucoup plus importante. Il fonça vers Chomei qui sortit un arbre du sol grâce à sa technique et le balança sur Genichi. L’arbre s’explosa par terre, Genichi avait sauté en l’air … il volait ! Des ailes Raïton surplombaient ses omoplates. Chomei était impressionné, peut-être trop car Akio s’était relevé et avait utilisé la technique de la balsamine en cachant des shurikens dans les boules de feu. Chomei se prit deux shurikens dans le corps, il s’écroula. Genichi toujours en l’air, s’élança à une vitesse incroyable sur Chomei, au sol.

- Senpô Raïton, les poings de Zeus ! hurla Genichi.

Ses poings étaient recouvert d’une lueur anormale, il s’écrasa au sol contre Chomei les poings en avant. Une énorme explosion retentit suivit d’une incroyable secousse ! Du côté de Fumi, les deux jeunes femmes se faisaient dominés par un pro du Gôton. Fuyuuji ne faisait, pour l’instant, qu’esquiver les coups de ses adversaires. Il s’énerva et une énorme explosion jaillit de son corps. Fumi fut propulser en arrière. Mina s’était retranché, elle retourna à l’attaque mais Fuyuuji mit son bras en hauteur et le fit exploser ! Mina fut projeter en arrière mais Fuyuuji avait laisser des bouts de caoutchouc dans l’explosion et ils attrapèrent Mina pour la bloquer contre un arbre. Fumi regarda la jeune femme totalement bloqué, la Aburame eut un sursaut de frayeur.

- Il veut la sceller ! pensa t-elle.

Fuyuuji avait posé des sceaux sur ses caoutchoucs, Mina allait être scellé mais des insectes de Fumi intervinrent pour empêcher l’irréparable. Fuyuuji allait riposter mais son ventre venait d’être transpercé par Fumi et une de ses techniques Fûton. Elle voulut retirer son bras mais la plaie se referma par du caoutchouc et le bras de Fumi fut bloqué par le caoutchouc ! Le rire de Fuyuuji retentit et malgré qu’il ne voyait pas Fumi dans son dos, il s’adressa à elle.

- Ton bras ou la mort. ricana t-il. Mon corps est rempli d’explosifs, ton bras va souffrir et de plus je vais poser un sceau dessus alors choisi.

Des explosions retentirent dans le corps de Fuyuuji mais il ne souffrait pas alors que Fumi ne put retenir ses cris. La douleur était incroyable, elle tentait tant bien qui mal de retirer son bras mais rien n’y faisait, son bras était perdu. Mais elle ne voulait pas l’abandonner, elle allait mourir scellé par un monstre ! Elle voyait le sceau se rapprocher de son épaule mais d’un coup, plus aucune douleur … Genichi venait de couper le bras de Fumi mais Fuyuuji n’avait rien vu. Mina aussi venait d’être libéré par les insectes de Fumi mais d’un coup, d’un seul, le ventre de Fuyuuji fut transpercé par un bâton de bois pointu qui passa à travers le ventre de Fuyuuji et transperça un poumon de Fumi. Chomei venait de réitérer son exploit, tout le monde le croyait mort mais il était bel et bien vivant ! La tête de Chomei se décrocha de son cou, Akio venait de la découper avec ses dernières forces ! Akio s’écroula, Genichi avait cicatrisé sa plaie à moitié, il était épuisé. Mina regarda autour d’elle, Akio était à bout de souffle, Genichi tentait de sauver Fumi, Chomei était mort et Fuyuuji pétait la forme. Mina se jeta sur Fuyuuji, il jeta une nouvelle fois son bras sur Mina mais elle fit le tourbillon divin du Hakke pour se défendre et parer l’attaque, elle arrêta sa technique, elle était à longue distance de son adversaire mais elle fit le brise-roc du Hakke ! Le corps de Fuyuuji se déforma face à la puissance de l’air projeter par la paume de Mina. Elle jeta un kunaï sur Fuyuuji qu’il rattrapa en vol.

- Tu la feras pas ta permutation. ricana t-il.

Mina fonça sur lui, Fuyuuji tira sur le kunaï mais il se fit découper, des fils de chakra relié Mina au kunaï. Le corps de Fuyuuji se dispersa en plusieurs morceaux, Fuyuuji rigolait.

- Ma technique la plus puissante ! Le caoutchouc éclatant ! hurla t-il.

- Akio, Genichi, allez-vous en ! Il va se faire exploser, je vois ça grâce à mes Byâkugans, partez ! cria t-elle.

Voyant qu’aucun de ses compagnons ne réagit elle se jeta sur Akio qu’elle attrapa par le col et tenta de se rapprocher au maximum de Genichi mais Fuyuuji allait exploser.

- Je vais dépenser toutes mes réserves … voir même mourir … pensa t-elle en songeant à une technique.

Le rire de Fuyuuji était incroyable, il explosa sous le cri de Mina.

- Le tourbillon géant du Hakke ! hurla t-elle.

Un énorme tourbillon recouvra ses amis et elle-même. L’explosion produite par Fuyuuji était tellement forte que le tourbillon se mit à faiblir et Mina se prit tout dans la face. Le corps défunt et découpé de Chomei fut propulser plusieurs mètres plus loin. L’explosion s’arrêta et la fumée se dissipa. Mina était au sol, Genichi qui avait Fumi dans ses bras était en bon état et même constat pour Akio. Des bouts de caoutchouc volaient puis se rassemblèrent en un seul et unique point pour former Fuyuuji.

- Maître, occupez-vous des filles, je vais tenter d’arrêter ce mec jusqu’à l’arrivée des renforts. dit Akio.

- Il va y avoir des renforts ? demanda Genichi.

- Quand nous sommes retournés à Kumo, nous avons contactés Konoha, ils vont arriver dans très peu de temps. annonça Akio.

Il se jeta sur Fuyuuji qui n’avait pas terminé sa réformation, encore une technique incroyable. Akio tenta de mettre une technique Katon mais Fuyuuji ne lui laissa pas le temps de l’exécuter et lui mit un énorme coup de poing. Akio tomba à côté de Genichi qui n’était plus en mode ermite.

- J’aurais besoin de vous, pouvez-vous refaire la technique des ailes du dragon ? demanda le jeune garçon.

- Non je ne peux pas ou alors je dois retourner en mode ermite, je peux retourner une dernière fois en mode ermite pour moins d’une minute. Laisse-moi me concentrer et occupes toi de lui ! ordonna Genichi.

Akio acquiesça et fonça sur Fuyuuji qui créa une nouvelle fois sa boule et enferma Akio à l’intérieur très facilement. Fuyuuji se prépara à tout faire exploser mais la boule de caoutchouc se fit percer.

- Senpô Raïton … les ailes du dragon ! hurla Genichi.

Genichi volait une nouvelle fois et posa ensuite Akio au sol.

- Dépêches-toi ! cria Genichi.

Akio lui chuchota son idée à l’oreille. Ils se préparèrent et Akio fit des mudras.

- Katon, le feu du dragon suprême ! cria le jeune garçon.

Akio cracha plusieurs boules de feu qui formèrent la tête d’un dragon. Genichi s’envola en l’air pour former les ailes du dragon et réussi à prendre le contrôle de la tête du dragon de feu. Il fit devenir son corps en foudre, Fuyuuji était, tout comme son ami, trop intéressé. Il regarda trop longtemps Genichi, et Akio eut le temps de refaire la technique de la boule de feu suprême. Fuyuuji se prit l’attaque de plein fouet, il se remit debout et regarda Genichi en lui balançant des boules de caoutchoucs pour ne pas se faire avoir par la même technique que son ami décédé. Genichi se prit l’explosion de plein fouet, il n’était plus en mode ermite. Malheureusement cette fois-ci le plan avait changé, Akio se jeta sur Fuyuuji et lui cracha la face intrépide dessus mais Fuyuuji absorba la technique en l’emportant dans son caoutchouc, il la rejeta grâce à l’effet élastique du caoutchouc et Akio se prit tout en pleine face ! Il rigola, Fuyuuji allait le tuer mais Akio fit un mouvement de main et la tête du dragon de feu qu’il avait créer tout à l’heure était toujours en l’air et se rabattit puis explosa sur Fuyuuji qui s’écroula. Il se releva juste après et planta sa main dans le ventre d’Akio.

- Je vais te retirer ton cœu …

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que un homme poussa un énorme cri.

- Le boulet humain hérissé ! hurla l’homme.

Fuyuuji fut projeter plusieurs mètres plus loin sans rien dans les mains, il n’avait pas retirer le cœur d’Akio et ainsi rater l’occasion de le tuer. Akio releva sa tête, et s’adressa à l’homme.

- Cela sert à rien de l’attaquer comme ça … il faut le sceller …

Akio n’avait plus le souffle pour parler mais il vit que l’homme n’était pas tout seul, ils étaient quatre, un homme du clan Akimichi, il était rond, Akio reconnut Yasahiro, il y avait une femme avec des papiers dans les mains et un homme avec un paquet de cartes dans les mains.

- Je me charge de le sceller. dit la jeune femme du groupe. Yasahiro, tu me couvres !

Yasahiro se jeta sur Fuyuuji mais il se fit repousser par les bras élastiques de son adversaire. L’Akimichi se retrouva dans le dos de Fuyuuji et lui mit la grande claque, Fuyuuji se retrouva par terre aux pieds de la jeune femme. Elle prit un rouleau de papier et écrivit dessus puis le plaça sur Fuyuuji et se concentra. Fuyuuji se fit recouvrir d’un rouleau de papier, il était scellé !

- Retournons à Kumo pour soigner tout le monde. ordonna l’homme aux cartes.

Ils prirent les blessés et partirent tandis que dans la base de l’Apokalliki, Emon eut un choc. Il se dirigea dans la grande salle et s’adressa à tout le monde.

- Mes amis, je sens que l’un de nos compagnons est mort, c’est Fuyuuji ! Il s’est fait tuer par des shinobis de Konoha, ils étaient trop nombreux. annonça Emon.

Chomei n’était pas mort ? Comment a t-il pus survivre après s’être fait découper la tête ?

2 commentaires à “C-H Asuma78 (16)”


  1. 0 Asuma78 5 oct 2012 à 20:20

    merci beaucoup ^^

  2. 1 sha 4 oct 2012 à 22:01

    saut au chapitre suivant!!
    Le suspens y est, comme d’ab :D

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Sondage

Quelle version de Naruto préférez-vous ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Partenariat

Essai


tomtomzz |
les frères scott-one Tree Hill |
image manga |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | manga
| les jeunes acteurs célèbre
| DOCTEUR WHO