C-H Zeldaendirecte

J’ouvris les yeux. Où suis-je ? Telles furent mes premières pensées. En effet je m’attendais à me retrouver dans mon lit souillé par ma bave alors qu’en fait, j’étais allongé sur le sol dans un endroit que je ne connaissais pas.
Le ciel était coloré par le crépuscule. Un grincement sinistre me fit sursauter. Je me mis en quête de trouver l’origine du bruit. Par la suite je vis un garçon aux cheveux rouge écarlate, assis sur une balançoire. Il portait un châle qui tirait légèrement vers le gris. Il tenait un ours en peluche contre sa poitrine comme si sa vie en dépendait. Le plus troublant dans ce tableau c’était que ce jeune garçon était la copie parfaite de Gaara enfant.
Sauf qu’actuellement, Gaara devait être dans son bureau pour faire sa paperasse habituelle. La chose qui était indéniable était que contrairement à notre Hokage, le Kazekage faisait respecter son statut en faisant son travail correctement. Aussi la seule hypothèse qui me venait à l’esprit c’était que ce jeune garçon était l’enfant secret de Gaara. Une hypothèse digne d’un crétin de piaf débile.

- Tu devrais t’enfuir. dit d’une voix froide le plus jeune.

- Ah et pourquoi au juste ? demandai-je.

- Je suis Gaara. Tout le monde me voit comme un monstre au village. Et toi aussi je présume… ? Je suis même étonné que tu sois aussi proche de moi.

Je ne comprends pas pourquoi ce garçon porte le même nom que le Gaara que je connais mais c’est sans importance. Une chose m’a choqué. Ce garçon a le même regard que moi avant. Lui aussi est seul. Mais tout ça appartient au passé. Depuis la Team 7 j’ai trouvé des amis sur qui compter. Des amis que je veux à tout prix protéger.

- Ce n’est pas parce que certaines personnes méprisables t’insultent que tu dois te rabaisser à leur niveau. Ignore-les.
Le plus jeune baissa la tête, pensif.

- Au fait… On est où ? demanda le blond le tirant ainsi le jeune garçon de ses pensées.

- Serais tu à ce point idiot pour ne pas savoir où tu vas ? répondit le roux légèrement amusé.

- Oh ça va hein ! Je ne sais même pas comment je suis arrivé ici…

- Vraiment ?

Une fois de plus le jeune garçon réfléchit. Et la phrase que dit la copie parfaite de Gaara surpris Naruto.

- Tu veux dormir chez moi ce soir ? rougit l’enfant.

- C’est vrai je peux ? Ah chouette ! s’écria Naruto enjoué.

Gaara tourna la tête sur le côté pour cacher ses joues rosies. Ce dernier hocha timidement sa tête pour éviter de bégayer devant, ce qui semblait, être son premier ami.

***
-Et bien je dois avouer que je suis un peu surpris… Mais c’est d’accord. déclara la voix douce mais ferme de Yashamaru, le responsable légale de Gaara.
Ensuite un soupir de soulagement et un « chouette » se firent entendre dans le salon. La nuit –froide- avait pris le dessus sur la journée. Désormais les rues des alentours étaient vides. Le dîner s’était passé dans la joie et la bonne humeur. Yashamaru ne fut même pas obliger de lancer les sujets de conversation. En effet Naruto était plutôt bavard. Mais le plus surprenant c’est que le tout dernier fils de Karura prenait plaisir à répondre aux questions du blondinet. En général le roux ne s’ouvrait pas aux autres. Son changement était dû à ce garçon… Ce jeune garçon… Naruto…

- Dit Yashamaru… Es ce que… Es ce que Naruto peux dormir dans ma chambre ? demanda timidement le rouquin.

Aussi le dernier fils de ma défunte sœur n’a jamais mâché ses mots. Ce comportement est très étrange. D’un autre côté Gaara n’a jamais eu d’amis. Peut-être était-il timide ?

- Je n’y vois pas d’inconvénient. Seulement Gaara ne le fait pas coucher trop tard. Lui a besoin de sommeil…

L’invité en question haussa un sourcil tandis que le plus jeune des trois baissa la tête. Ensuite vint l’heure de quitter la table. Naruto ne fit pas de remarque lorsqu’il vit que des ours en peluches étaient posés çà et là dans la chambre du fils du Kazekage. Après tout celui qui voulait devenir Hokage avait lui-même un porte-monnaie en forme de grenouille.

- Ah… Désolé ce n’est pas vraiment rangé… avoua le jeune garçon d’à peine six ans.

- Comparé à ma chambre la tienne est irréprochable. souri Naruto.

Les deux garçons parlèrent une bonne partie de la nuit. L’Uzumaki remarqua que le plus jeune évitait de parler de lui. Ensuite le plus immature des deux (C’est Naruto) finit par s’endormir sous l’œil attentif du réceptacle de Shukaku.

Le soleil matinal me réveilla. Ma vue fut floutée pendant un court instant.
– Enfin réveillé princesse ? demanda malicieusement celui qui était privé de sommeil.

- Ne m’appelle pas comme ça. C’est débile comme surnom. dit le plus vieux d’une voix ensommeillé.

Le garçon originaire de Konoha se leva et alla déjeuner accompagné du rouquin qui avait contemplé toute la nuit son nouvel ami. Ensuite les deux garçons étaient sortis dehors, là où ils s’étaient rencontrés. Le réceptacle de Kyûbi commença à parler. C’est ce qu’il fit pendant à peu près une heure jusqu’à ce qu’il s’aperçoive que le fan des nounours ne l’écoutait plus. Ce dernier était captivé par une dizaine d’enfants qui jouaient au foot.

- Tu veux les rejoindre ? demanda Naruto amusé.

- J’aimerai bien mais eux ils ne veulent pas… avoua le plus jeune des deux réceptacles.

- Bah pourquoi ?

- Je suis un monstre… murmura Gaara la tête baissée.

Etre seul. C’est la pire des choses. Quand tu es définitivement seul tu n’as pas beaucoup de choix possibles. Le Gaara que je connais fut seul tout comme moi. Moi j’ai toujours voulu qu’on me remarque. J’en avais marre d’être ignoré. Je ne pouvais plus supporter les regards haineux. Gaara, quant à lui, décréta de vivre que pour lui-même. Pour se sentir vivre il a décidé de tuer son prochain et tous ceux qui le menaçait. Au final il a changé. Oui Gaara avait changé après notre rencontre mouvementée. Ensuite il est devenu Kazekage. Et ça me donne encore plus envie d’être Hokage. Même si je recherche encore Sasuke mon but reste le même. Car en effet être Hokage c’est mon rêve ! Quand je le deviendrai les villageois me respecteront en se rendant compte qui je suis réellement.
– Laisse-moi leur parler… dis-le blond, les yeux remplis de détermination.

Je commençai à m’approcher des enfants. Quand j’avais leur âge… J’étais seul… Mais les choses ont changées. Dès qu’ils m’ont vu m’approcher, les enfants ont arrêtés de jouer.

- Excusez-moi vous ne voulez pas jouer avec Gaara ?

- Dis t’es l’ami du monstre ? demanda l’unique fille du groupe.

- Comment tu peux le regarder ? dit un garçon brun, méchamment.

- Un monstre hein ? Et vous vous êtes quoi ? Gaara est comme nous ! affirmai-je.

- Peuh nous on est humain ! dit un garçon aux cheveux violets foncés.

- Ouais et puis Gaara n’est pas comme nous ! On n’a pas de démons nous ! renchérit un garçon.

- C’est vrai. Mais Gaara est comme vous. Il mange, il boit, il vit et il a un cœur. Vous croyez que vous lui faites du bien ? Essayez d’être à sa place !

- Et bien… Si les autres sont d’accord je veux bien faire un essai. dit timidement la fille qui ne pouvait se détacher des beaux yeux de Naruto.

- Et bien si Maely veut faire un essai c’est d’accord ! dit le chef de la bande, les joues rouges.

Je me souviens que lorsque j’ai annoncé la bonne nouvelle à Gaara, il était à deux doigts de pleurer de joie. Il a fait un immense sourire et il a couru rejoindre les autres enfants. Vous savez ce genre de sourire que seul un enfant au cœur innocent peut faire… Ce sont ceux qui vous réchauffent le cœur. A la fin de la journée le rouquin n’a pas arrêté de parler. Et ça m’a rendu heureux. Je sais que Yashamaru a failli s’étouffer en voyant Gaara aussi heureux. Et je sais que l’oncle du roux est devenu aussi rouge que les cheveux du réceptacle de Shukaku lorsque l’enfant a déposé un bisou sur le coin de ses lèvres. (Je précise que Gaara est monté sur une chaise pour atteindre Yashamaru ! Il aurait eu du mal sinon…).
Je me demande si Yashamaru a ce genre de penchants… (Si c’est moi qui écris… Tout le monde est gay ! *rire diabolique* … Ahem désolé on reprend) Je n’ai pas eu le temps d’y réfléchir un peu plus en détail car le jeune garçon aux yeux turquoises me poussa vers sa chambre.

- Naru-chan peux-tu te mettre à ma hauteur s’il te plait ? Je ne t’ai pas remercié…

Depuis quand il m’appelle Naru-chan ? Et « chan » c’est pour les filles non ? C’est la tête remplie de questions que je me penchais vers lui, exécutant sa demande. Il se mit sur la pointe des pieds. Et c’est ainsi que j’embrassai Gaa… Mon oreiller… Mon nom est Naruto Uzumaki et j’ai fantasmé en rêve sur mon ami Gaara. Ou plutôt la copie parfaite de Gaara enfant. Sincèrement rien qu’en y pensant j’ai la nausée. J’ai l’impression d’être un de ces vieux pervers dégoûtants… Voir même pire que l’ermite-pas-net… Mais ce rêve… Non ce n’était pas un rêve… C’est plus ! C’est la première fois que je fais ce genre de rêves. Oui car d’habitude je rêve que je mange des ramens autant que je le veux. Mais là… C’est la première fois que je suis aussi frustré. Oui je suis vraiment frustré de ne pas avoir pu embrasser mon ami… Qu’est ce qui m’arrive ? Je dois faire le clair dans mes pensées ! Direction Ichiraku ! Après avoir commandé un bon bol de nouilles, j’expliquai mon problème au chef et à sa fille. Ces derniers se regardèrent puis la jeune fille déclara :

- Tu es peut être amoureux ?

Amoureux. Je croyais que j’aimais Sakura-chan. Pourtant… Pourtant je ne pense plus qu’à Gaara ! Ça m’énerve ! Je ne comprends plus rien. Après avoir payé l’addition je décidai d’aller le voir. Oui il fallait que je vois le Kazekage, pour confirmer ce que dit mon cœur. Je suis sorti du village de Konoha un peu précipitamment. Tellement précipitamment que j’en ai oublié de prévenir mamie Tsunade de mon départ… Bah elle ne m’en voudra pas. Surtout si ça concerne les liaisons entre les pays. Je mis quatre jours environ pour aller dans le village de Suna. (Naruto préfère oublier à quel point il a sué après avoir dépassé les frontières de Konoha) Il est là. Derrière cette porte en bois, une fois cet obstacle franchi je saurais tout. Je tournai la poignée de la porte, ignorant les gardes qui me criaient dessus. En général il fallait prendre rendez-vous avec l’assistante du Kazekage au lieu de venir à l’improviste. Surtout qu’après l’enlèvement de Gaara la garde s’était renforcée et permettait moins de choses… J’entrai enfin dans la même pièce que lui. Kankurô était près de lui. Remplissant ainsi sa fonction de garde du corps.

- Naruto-kun ? dit Gaara, masquant tant bien que mal sa surprise.

Je m’approchai du Kazekage inconsciemment. Je l’embrassai sur la bouche, happant ses lèvres, ignorant totalement la présence de Kankurô qui est plutôt choqué vis-à-vis de mon comportement. Je suppose qu’il faut aussi un accord pour embrasser le Kazekage. Je mis fin au doux baiser avec le beau Gaara et l’enlaça tout en disant :

- Tu n’es plus seul Gaara.

12 commentaires à “C-H Zeldaendirecte”


  1. 0 zeldaendirecte 6 nov 2012 à 13:04

    Coucou Fairy115!

    Merci d’avoir commenté ça me fais super plaisir ^w^

    Coucou Angéline ^^
    Hé oui je suis toujours fan des gays xD
    Ca ne changera pas! Enfin si il y a un changement là dessus je te préviendrais xD
    Gros bisous!

  2. 1 Moi Tu c'est qui "angeline 5 nov 2012 à 2:26

    j’adore!!! toujours a fautasmée sur les Lectures avec des gays … Hey la miss t’a pas changer pendant les vacances présser de te retrouver a la rentrer bis ♥

  3. 2 fairy115 4 nov 2012 à 22:08

    j’adore mais au début j’ai eu un peut peur en imaginant le couple barra (6ans) et naruto (15 ans) ki en + serait uke
    j’aurais aimé avoir la réaction (positive d’ailleur) de gaara après que naru l’ai embrassé :3

  4. 3 zeldaendirecte 8 oct 2012 à 7:48

    Merci beaucoup. <3
    Gay? Pourquoi pas? xD

  5. 4 patlamenace 7 oct 2012 à 22:04

    Aouahhh super la fic ! C’est la meilleure du moment…Soyons tous gais LoL

  6. 5 zeldaendirecte 6 oct 2012 à 12:25

    Tant mieux dans ce cas. ^^

  7. 6 sha 5 oct 2012 à 23:44

    Et tu y est parfaitement parvenu!
    Bluffée quoi °_° ^^

  8. 7 zeldaendirecte 5 oct 2012 à 17:26

    Oui c’est vrai. Mais j’aime bien finir avec une petite surprise. ^^

  9. 8 sha 5 oct 2012 à 16:14

    De rien ^^
    Et effectivement, très bien écrit, au début, on dirait pas que Naruto (toi, narrateur) va finir par embrasser Gaara xD

  10. 9 zeldaendirecte 5 oct 2012 à 6:58

    Coucou Sha.
    Ca se pourrait ouais ^^ (Et ça serait génial)
    Ouah si tu as un passage préférée c’est que c’est bien écrit alors ^^
    Je suis contente que ça t’ai plu en tout cas.
    Merci pour tout <3

  11. 10 sha 4 oct 2012 à 21:47

    Très osé :D naruto gay mdrr ça se pourrait en plus xD
    Et par dessus tout, super original, unique quoi ^^

    ça m’a trop fait poiler, et surtout ce passage:

    Je me demande si Yashamaru a ce genre de penchants… (Si c’est moi qui écris… Tout le monde est gay ! *rire diabolique* … Ahem désolé on reprend) Je n’ai pas eu le temps d’y réfléchir un peu plus en détail car le jeune garçon aux yeux turquoises me poussa vers sa chambre.

    - Naru-chan peux-tu te mettre à ma hauteur s’il te plait ? Je ne t’ai pas remercié…

    Depuis quand il m’appelle Naru-chan ? Et « chan » c’est pour les filles non ? C’est la tête remplie de questions que je me penchais vers lui, exécutant sa demande. Il se mit sur la pointe des pieds. Et c’est ainsi que j’embrassai Gaa… Mon oreiller… Mon nom est Naruto Uzumaki et j’ai fantasmé en rêve sur mon ami Gaara.

  12. 11 zeldaendirecte 3 oct 2012 à 6:36

    Merci NMD. Et désolé de t’avoir autant harcelé –’
    J’espère que ça va plaire…

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Commentaires récents

Sondage

Votre invocation préférez :

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Partenariat

Essai


tomtomzz |
les frères scott-one Tree Hill |
image manga |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | manga
| les jeunes acteurs célèbre
| DOCTEUR WHO